Skip to content

Objets connectés en entreprise

Les objets connectés font partie inclusive de notre quotidien et les utilisateurs sont conscients de la valeur qu’ils leur apportent à titre personnel dans leur vie quotidienne.
Vous pouvez trouver plus d’information sur notre article sur les chiffres clefs du marketing par amonthech sur ce lien : http://www.cocon3s.fr/actualite/chiffres-clefs-marketing-mobile-amontech/

Que sont les objets connectés ?

L’Internet des objets (IdO ou IoT pour Internet of Things en anglais) représente l’extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique. A titre d’exemple, votre montre connectée vous envoie un signal lorsque vous êtes statique depuis trop longtemps, votre réfrigérateur établit la liste des produits manquant dans vote frigo, vous pouvez fermer vos volets et votre portail depuis votre smartphone. Toutefois, si l’on se place du côté de l’entreprise, la stratégie autour des objets connectés n’est pas toujours limpide. Tout comme la altération digitale, dont il fait partie inclusive, l’IoT amène de réels changements et génère de nombreuses interrogations : Quels nouveaux business models se profilent?  Comment approuver leur pertinence ? Comment marketer les nouveaux services ? Quelle organisation mettre en place ? Au cœur de ces questions se trouvel’exploitation de la data. Une donnée abondante, habituellement mise à jour, pas forcément bien formatée, bref, une vraie « big data » qu’il faut savoir exploiter pour en tirer de la valeur.

  • Aménagement à mettre en place.

Les dispositifs techniques de captation et de remontée de l’information ne sont pas ceux qui posent le plus de difficultés. Les problématiques les plus sensibles se trouvent dans stockage et de l’utilisation des données. Donner aux utilisateurs les solutions d’obtenir une vision claire de des données et d’effectuer librement les analyses qui leur permettront de faire jaillir des idées ou de valider leurs appréhensions. Les algorithmes et modèles prédictifs sont bien sûr le point névralgique, et le rôle des data scientists prend tout son sens lorsqu’il consiste à mettre au point des modèles fiables qui permettront de lancer des services innovants. Mais pour l’utilisateur métier, pour les individus preneurs de décision de lancer ou non un nouveau service autour de cette exploitation de la donnée, cela n’est pas toujours évident de juger de la pertinence d’un modèle. Se met donc en place une nouvelle organisation où l’IT fournit l’infrastructure de collecte ET de stockage de la data. Ainsi les outils vont permettre aux différents métiers de conduire leurs analyses en autonomie complète afin de découvrir une mine de valeur et les nouveaux modèles à mettre en place pour créer des produits et services novateurs. Une fois cette phase de data discovery réalisée, l’IT reprend la main pour industrialiser les modèles. Mais dans cette première étape de découverte, l’autonomie de l’utilisateur est essentielle pour une avancée rapide et l’exploitation de sa créativité. Car l’exploitation de l’IoT ouvre des perspectives marketings et commerciales étonnantes, autant en BtoC qu’en BtoB.

  • Le consommateur en temps réel

La récolte de données des objets utilisés au quotidien par le utilisateur est une véritable révolution pour les industriels : il est désormais possible d’analyser à l’instant T l’usage du produit. L’optimisation et évolutions peuvent se décider beaucoup plus vite, en correspondant indéniablement à la réalité « sur le terrain ». De nouvelles pistes d’individualisation de produits et de services apparaissent, en impliquant directement le client dans un processus de « co-création » qui assurera le succès des offres. Si l’on se place à un niveau intermédiaire, c’est dans la distribution que l’IoT amène un vrai amélioration : grâce aux capteurs de mouvement des clients, il est possible d’étudier avec précision leurs parcours dans le point de vente et d’adapter en conséquence le merchandising. Associer cette analyse des données avec des outils cartographiques procure aux décideurs une visualisation claire des données qui leur permet de prendre simplement les décisions adequates. L’amélioration de l’expérience utilisateurs est au cœur des préoccupations des entreprises, et avec les objets connectés, la traçabilité du parcours n’est plus limitée aux sites web. L’utilisation des beacons, qu’ils soient intégrés dans les smartphones où qu’ils équipent les caddies des magasins, ouvrent ici un large champ des possibles. Il est aussi envisageable de les positionner directement sur les produits, afin de tracer la prise en main, et suivre le parcours du produit jusqu’à la caisse

  • Optimiser la chaîne de production et de distribution

Les cas d’usages BtoC sont facilement accessibles et ont tendance à marquer les esprits, mais c’est surtout dans le secteur industriel que les objets connectés ont l’opportunité d’apporter les plus importants gisements de valeur. L’exploitation des données récoltées procure de belles possibilités d’optimiser les processus de production et la supply chain. Environ 82% des entreprises qui intègrent l’IoT dans leur chaîne de production ont fait sensiblement croître leur productivité. C’est également dans l’industrie que sont nés les premiers projets de maintenance prédictive, qui ont donné lieu à un meilleur service client, voire à la création de nouvelles offres tarifées. Ainsi, lorsqu’un constructeur de voiture parvient à mettre en relation les habitudes de conduite et les pannes des moteurs, de nouveaux modèles prédictifs se construisent et permettent des économies importantes, en intervenant avant que la panne ne se déclenche. Là encore, une vision cartographique des autres éléments connectés du moteur, et des données qu’ils remontent, facilite la compréhension et accélère la prise de décision. Dans l’aéronautique, certains constructeurs ont été précurseurs en passant d’un mode de vente d’équipement à un mode de location de services, qui apporte beaucoup plus de valeur au client. Après observation, les objets connectés entraînent de grands chamboulements qui touchent le cœur même de l’activité de l’entreprise, quelle que soit le secteur, et amènent à modifier profondément la structuration.

Published inInternet et télécoms